Que veut dire Burn-out

Le burn-out est un état d’épuisement physique émotionnel et mental lié à une dégradation du rapport d’une personne à son travail qui peut être lié au stress du travail ou bien à un harcèlement moral. Le burn-out n’est pas une maladie mentale mais un syndrome résultant de la dégradation du rapport au travail ou d’un épuisement émotionnel.

Des outils permettent de détecter les causes déterminantes de la souffrance au travail et de sortir du burn-out

Logo Ledermann Formation

Que veut dire Burn-out ? Qu’est-ce que le Burn-out ?

Objectifs : A l’issue de cette formation, vous serez capable de  

Décrire la notion de burn out

épuisement professionnel

À savoir

Public concerné

Les chefs d’entreprise 

Les membres des services RH et HSQE

Les représentants du personnel

Les managers de proximité

Accès aux personnes en situation de handicap : nous consulter

Objectif

Vous donner de véritables outils d’identification du burn out utilisables en pratique immédiate.

Outils pedagogiques

Apports de connaissances juridiques et techniques et de méthodes

 Etudes de cas pratiques : retour d’expérience entre participants, apports de cas et partage par le formateur

Jeux et tests sur smartphone/ ou autres supports pour mémoriser ou pour validation des acquis en cours et/ou en fin de formation

Evaluation des acquis par le formateur en cours et/ou en fin de formation

Formation expertise en droit santé et sécurité au travail à Bordeaux

Les plus 

Formation animée par des avocats experts passionnés. Dynamique et interactive, alternant les apports techniques et les méthodes ludo-pédagogiques pour mieux ancrer les connaissances et partager avec les autres participants

1200 € TTC

Organisme de formation non soumis à TVA

2 jours soit 14 heures

ou 4 demi-journées de 3h30

À définir ensemble

Date

Présentiel ou distanciel

Accès aux personnes en situation de handicap : nous consulter

Option 2h d’accompagnement formation : 200 € TTC hors frais éventuels de déplacement, par téléphone, mail, visio ou en présentiel dans les 3 mois suivant la fin de formation.

Programme de formation

burn-out homme

COMPRENDRE LE BURN-OUT – COMMENT EVITER L’EPUISEMENT PROFESSIONNEL

Le Surmenage professionnel doit être anticipé afin d’éviter le stress au travail et les risques d’épuisement. Que vous soyez employeurs ou salariés, la santé au travail est importante. Le mal-être au travail et la surcharge de travail de travail doivent être détectés afin de prévenir l’épuisement professionnel qui peut aller jusqu’à la dépression.

 Comment réagir lorsqu’un salarié est épuisé ? comment se comporter avec une personne en burn-out ? Durant cette formation il sera également étudié les conditions de travail, l’environnement de travail, pour prévenir et détecter la surcharge de travail et les signes d’épuisement.

Quelle différence entre la notion de harcèlement moral et de violence au travail et de Burn-out.

Nous vous proposons de redéfinir toutes ces notions dans le cadre de notre formation.

LES CAUSES POSSIBLES DU BURN-OUT

Que vous soyez employeur, collaborateur ou salarié comment identifier le burn-out – syndrome d’épuisement professionnel. Les causes possibles et susceptibles d’engendrer le Burn-out sont : la surcharge de travail, subir une pression pour travailler plus vite, être peu récompensé ou reconnu, exigences excessives, mauvaise gestion du stress ou bien encore subir un harcèlement. Les causes sont multiples.

Il est également important de s’assurer du respect de l’équilibre entre la vie personnelle et la vie professionnelle. Le télétravail a changé notre mode de communication avec plus de mails et SMS, pouvant engendrer du stress.

Nous proposons au sein de notre formation d’identifier et de définir avec vous  les comportements susceptibles de favoriser des situations de burn-out facteur du syndrome d’épuisement professionnel, et ainsi améliorer les conditions de travail, éviter l’épuisement, prévenir le stress, et prendre en compte les facteurs extérieurs au travail :

  • Circonstances liées à l’organisation collective de travail : Travail en bureau partagé, open-space, management à distance, management transversal, restructuration, sous effectif…
  • Circonstances liées à l’individu : contrat de travail, fiche de poste, charge de travail, cadence et rythme de travail, entretien annuel d’évaluation, objectifs professionnels, …
  • Circonstances liées au mode de communication et contrôle du travail : sms, mail, charte à la déconnexion, forfait jour, télétravail, équilibre vie privée vie professionnelle.
burn-out

BURN-OUT PROFESSIONNEL CONSEQUENCES POUR L’EMPLOYEUR

Peut-on engager la responsabilité de son employeur en cas de « burn-out » ? Il appartient surtout à l’employeur de mettre en place les outils et mesures nécessaires pour prévenir les situations de mal être et les signes avant-coureur du burn-out.

En tant qu’employeur, lorsque l’épuisement professionnel ou burn-out d’un de vos salariés est reconnu il y a des conséquences pour votre entreprise.  L’employeur est tenu d’assurer la sécurité et de protéger la santé physique et mentale des salariés En cas de manquement à cette obligation, on parlera de faute inexcusable de l’employeur, dès lors que l’employeur avait ou aurait dû avoir conscience du danger encouru par le salarié et qu’il n’a pas pris les mesures nécessaires pour le protéger.

Aux fins d’endiguer ce phénomène, la jurisprudence prévoit une protection du salarié victime de « burn-out » fondée principalement sur l’obligation de sécurité de résultat incombant à l’employeur.

Le salarié peut faire reconnaître le burn-out comme maladie professionnelle. Nous vous proposons une analyse des dernières décisions de jurisprudence, des Contentieux devant les Prud’hommes, le Pôle social du TGI (ancien TASS et TCI) et en droit pénal afin d’être mieux informés.

  • Accident de travail et burn-out en cas de fait soudain à l’occasion du travail pendant les heures de travail (déclaration d’accident de travail, les réserves de l’employeur, la procédure d’enquête de la CPAM, les recours devant la CRA ou CMRA, la procédure contentieuse devant le tribunal judiciaire pôle social
  • Le burn-out  et la reconnaissance de maladie professionnelle (le certificat médical initial, le taux minimum de 25% de taux d’IPP, l’enquête de la CPAM, les questionnaires, les recours devant la CRA, CMRA, la procédure contentieuse devant le Tribunal judiciaire pôle social
  • Les conséquences financières d’un arrêt de travail ou d’une maladie professionnelle liée au burn-out : faute inexcusable de l’employeur pour ses agissements ou ceux de ces préposés, les réparations des préjudices et expertises, l’incidence pénale

COMMENT MENER une enquête en cas de burn-out avec quels interlocuteurs?

Il appartient à l’employeur de mettre en place les outils et mesures nécessaires pour prévenir les situations de souffrance au travail. Dans le cadre du contrat de travail, l’employeur est en effet débiteur d’une obligation de sécurité, qui est une obligation de résultat. Plusieurs acteurs doivent intervenir dans le cas d’un salarié en burn-out ou épuisement professionnel : qui informer en premier ? alerter le manager ou la Direction ? 

formation

Quel est le rôle des acteurs externes, qui doit intervenir ? : l’inspecteur du travail, le médecin du travail, les services CPAM. Un employeur, responsable RH ou représentant du personnel, doit connaitre :

  • les moyens d’action du salarié pour agir avant un contentieux,
  • connaitre les risques psychosociaux et le rôle du Comité Social Economique – CSE – (ou anciennement CHSCT, des Délégués du personnel ou du Comité d’Entreprise).

Cette formation vous permet d’identifier les différents interlocuteurs qui peuvent être amenés à être sollicité en cas de dégradation des conditions de travail ou de suspicion de burn-out.  Chaque interlocuteur a des moyens d’action et une approche différente.

Les grandes étapes de l’enquête : plainte de la victime ou alerte, recherches d’éléments matériels, audition de l’auteur, témoins, respect du contradictoire et devoir de discrétion, conclure une enquête.

Le recours à des experts extérieurs est aussi envisageable.

COMMENT AMELIORER LA QUALITE DE VIE AU TRAVAIL POUR EVITER LE BURN-OUT

Former les managers, ils sont les premiers acteurs dans la prévention des risques du burn-out et peuvent contribuer à améliorer les conditions et la pénibilité de travail : organisation du travail, évaluer les risques et la gestion du stress. Suite à des alertes de burn-out ou mal-être au travail, des enquêtes peuvent être mises en place.

 Un manager a une capacité d’évaluation des risques de harcèlement dans son entreprise et doit veiller au bien être de son groupe sur le lieu de travail.

 L’objectif de cette formation est donc aussi d’identifier les outils déjà existants dans l’entreprise qui peuvent aider à prévenir le burn-out et d’identifier ceux qui méritent d’être amélioré, ou bien encore ceux qu’ils convient d’ajouter

  • Identifier les documents internes à l’entreprise existants: Règlement intérieur, fiche de poste, document unique d’évaluation des risques professionnels, grille d’entretien d’évaluation annuelle, accords d’entreprise sur la durée du travail, charte à la déconnexion, accords de prévention des risques psychosociaux 
  • L’approche positive des accords sur  la qualité de vie au travail.